A Travellerspoint blog

chevauchées fantastiques!

je n'avais plus de batterie cette fois pour la cam, dégoutée des clichés inoubliables se sont perdus YY

all seasons in one day 40 °C

Oh boy il vient de nous tomber dessus des grêlons de la taille de prunes! Hallucinant, alors qu’il faisait près de 40 degrés et humide depuis 3 jours. Dehors les enfants et les jeunes courent dans tous les sens torse nu avec des plateaux ou des sacs sur la tete pour les ramasser. Cela vient du ciel, c’est plein de propriétés extraordinaires, on les avale comme des bonbons! Puis avec Djajde on leur a passé du savon, et tout le monde a transformé la rue en un bain de bulles. Les rires fusaient en tout sens, la lumière décliante du soleil couchant apportait une teinte orange, et des flashs de lumières donnaient l’impression d’un décor de cinéma, comme si le ciel n’avait pas plus de fond qu’une aquarelle et les nuages un peu trop bien formés avaient été dessinés habilement.

Ce matin je suis partie chevaucher à travers la brousse vers kouloumbou, un village qui plante avec nous. Une trentaine de kilomètres dans les pattes en revenant vers 12h. Quel bonheur, les enfants couraient avec moi sur des kilomètres, mais il avaient bien du mal à suivre ma petite jument débordante de vie et remplie d’énergie. Les pas rythmés nerveux de mon cheval semblaient être les battements du cœur de tous ces paysages de savane qui s’étendent à perte de vue. Perchée sur la haute selle traditionnelle, je m’enivrais du vent des odeurs, des échos, du sifflement dans les feuilles. Un petit creux, et je m’avalais le moringa que l’on avait préparé la veille, laissé dans une marmite sur un feu de bois jusqu’à devenir écrasable, une pure douceur, mélangé avec de la poudre d’arachide et un peu de piment. Bonheur!

Ce soir je recevais également toute la délégation de la présidence des communes et des fédérations des environs. À eux seuls ils représentaient presque 200 groupements d’hommes et de femmes, terriblement intéressés par la plantation. Il viendront surement récupérer des plants dans le courant de la semaine prochaine etnous allons les appuyer pour planter le moringa.
Avec l’évolution de notre site de plus en plus de gens s’arrêtent et souhaitent nous connaître! Mais ce qui est drole c’est au Niger, tout semble coincidence : je découvre une nouvelle bibliothèque dans un endroit reculé hier, suis amenée à discuter avec la présidente des femmes de l’église qui tenait l’endroit, elle est drolement intérressée pour créer une coopérative autour du windi bundu, en face le siège d’une ONG dont je me promets de rencontrer le président le lendemain, puis en fait c’est lui qui est venu à moi profitant de l’AG mensuelle pour réunir tous le conseil d’administration et m’envoyer les présidents de chaque commune, ces présidents qui ne sont autre que des anciens promotionaires de Djadje, tout semble si téléphoné!

Posted by hanso 12:22 Archived in Niger

Email this entryFacebookStumbleUpon

Table of contents

Be the first to comment on this entry.

This blog requires you to be a logged in member of Travellerspoint to place comments.

Enter your Travellerspoint login details below

( What's this? )

If you aren't a member of Travellerspoint yet, you can join for free.

Join Travellerspoint